Les cantines

Les projets de l'équipe municipale pour 2019

La restructuration des écoles pour 527 000€.

Sur le coût.

Même si cette enveloppe contient une partie pour des travaux permettant l’accessibilité des personnes à mobilité réduite, on se rend compte qu’on marche à l’envers. Après avoir céder la maternelle Malraux avec 8 classes à l’ODEL (pardon, l’appel d’offre n’a pas encore eu lieu, donc à un organisme d’animation), on engage des frais parce qu’on a besoin de deux classes supplémentaires !

Sur la méthode et les plans.

Aucune concertation ni avec les Parents, ni avec les Enseignants ; au prétexte qu’elle avait eu lieu l’an dernier !

Evidemment, ni le Maire, ni Mme l’Adjointe n’ayant daigné prendre au moins l’avis de Mme l’Inspectrice de circonscription, on arrive à des aberrations. 

La salle polyvalente, qui permettait de faire travailler deux classes ensemble est réduite au profit d’une salle des professeurs trop petite pour accueillir tous les enseignants. 

Le matériel pédagogique et le bureau de la Directrice sont uniquement accessibles en traversant des classes.

Mme l’Adjointe aux écoles a été incapable d’assumer cette méthode, en affirmant (voir ICI la vidéo), qu’elle n’était pour rien dans ce plan de restructuration. Étonnant, lorsqu’on regarde ci-dessus , le plan annoté manuellement mis en ligne par la mairie, pour l’appel d’offre des travaux de restructuration. En tant que responsable du dossier, elle n’aurait pas été mise au courant par un fonctionnaire !!

 

Extrait du compte rendu N°2 du CM du 3 avril 2019 

 

Les cantines: Le Maire s'obstine à ignorer la loi...

Les cantines: Le Maire doit se conformer à la loi.