Tribunes 2019 d'Edouard Friedler


Tribune "libre expression" : le Beausset-Mag 3 juin 2019

Le Maire persiste et signe…

 

   Le Maire vient de lancer une « cession amiable d’un ensemble immobilier appartenant à la ville du Beausset », avec date limite de l’offre le 18 juin.  Il s ‘agit de l’Espace Mistral. 

   Dans l’opacité la plus totale, le Maire poursuit avec obstination son entreprise en prenant le risque de brader cet emplacement unique au cœur du village, tout en ayant refuser de préempter le terrain très proche, jouxtant le jardin des Demoiselles.

   La promesse de réclamer au promoteur 250 m2 pour les associations disparaît, au profit d’une mention « locaux destinés à un commerce ou service ». 

   Aucune obligation sur le nombre de logements à construire ou la surface de jardin à préserver. Au prix du terrain, l’opération risque d’être « juteuse ». Mais sûrement pas pour le Beausset qui manque cruellement d’infrastructures, alors que le Maire prévoit 12000 habitants dans un avenir proche.

Dans une zone où il avait eu la prudence d’installer la possibilité de préemption, lui qui s’autoproclame « Beaussétan à 200% » (voir article du journal L’Impact), veut vendre notre dernier espace central. Nous aurions préféré qu’il ne le soit qu’à 100% ou même un peu moins, mais qu’il respecte notre patrimoine !

   Enfin il a décidé d’adopter, pour le choix du promoteur, une procédure interne sans aucune transparence ! Le Conseil Municipal devra tout de même se prononcer à un moment, sans jamais avoir été informé, avant « l’appel à promoteur ». Le Maire compte sans doute sur la supposée docilité des Elus majoritaires (ce qui reste à prouver), mais en se moquant des plus de 2000 Beaussétans qui réclament la sauvegarde de cet Espace Mistral.

Edouard Friedler, Pierre Rossano : www.lebeaussetrassemble.fr

 

 

Message adressé à Mme la Directrice de Cabinet

Titre de l'article du journal L'Impact consacré à G.F


Tribune "libre expression" : le Beausset-Mag 27 février 2019

Espace Mistral: un historique des 5 derniers mois est bien utile...

Le 27 septembre 2018, le Maire déclare qu'il consulte des promoteurs pour qu'ils y construisent des logements en échange de m2 pour les associations.

Le 29 novembre 2018, il nous déclare au sujet des projets d'urbanisme : « je ne vous dirai rien, sauf à ma majorité et pas à vous » 

Le 20 décembre 2018, le Maire affirme avoir demandé un projet à l'EPF (organisme aidant la commune pour ses projets immobiliers) sur la base de 84 logements en mixité sociale. 

Le 31 janvier 2019, nous apprenons par la bouche du Maire, que les projets évoqués ne seraient que des  d'études, tout en ironisant sur les 2000 soi-disant Beaussétans qui ont signé la pétition demandant de conserver l'Espace Mistral.

En fait, les choses semblent avancer bien vite pour un simple projet: nous avons rencontré le 14 janvier à l’Espace Mistral, la société AC-Environnement, mandaté (par qui?) pour un diagnostic amiante!

Devant les propos du Maire, tantôt catégoriques, tantôt apaisants, il y a urgence à sauver ce dernier espace disponible pour l'animation du centre-ville.

Nous alertons les Beaussétans sur la gravité et l'urgence de cette situation et les encourageons à suivre le cours des événements sur la page FB d'Edouard Friedler ou sur le site www.lesamisdubeaussetrassemble.org

Tous les propos prêtés à M. Le Maire sont fidèles et vérifiables sur notre site.

Le Maire a également déclaré (Var-Matin du 10 février) qu'il faisait faire tous les 3 ans des études (structures, amiante,…) sur l'Espace Mistral. Nous lui avons demandé de nous les communiquer, sans succès pour le moment. Nous ne baissons pas les bras et vous tiendrons au courant.

Edouard Friedler, Pierre Rossano, élus du Beausset Rassemblé.

 

 

Vœux 2019 d'Edouard Friedler