Commentaires sur le courrier du Maire du 14 mai 2020

Ce courrier répond à la lettre envoyée le 23 Avril 2020 par les élus du Beausset Rassemblé au Maire du Beausset à retrouver ICI =>

 

Voir le courrier du Maire ci contre.
Le Maire « répond » à des reproches que nous n’avons jamais formulés. Il déclare, en parlant de son équipe:
« Nous ne sommes pas restés inactifs, contrairement à ce que vous assurez, à des fins purement électoralistes ».
C’est faux, nous ne l’avons jamais dit.
« Je ne peux pas vous laisser dire que nous sommes restés muets durant tout ce temps… propos mensongers à des fins purement électoralistes ».
C’est faux, nous ne l’avons jamais dit.
Nous mettons au défi quiconque de trouver dans nos courriers de telles affirmations. (Voir notre site)

Par contre nous avons affirmé (et le Maire le reconnaît dans sa lettre), que jamais, en tant qu’élus, nous n’avons été associés à une quelconque décision, ni même en avons été informés !

Bien sûr que le Maire, n’est pas resté muet durant cette période. Il a même communiqué de manière indécente en mettant constamment en avant Mme Laurence Boushala et M. Franky Lapierre, têtes de la liste qu’il présente.

Par contre cette lettre élude nos questions précises :
-Comment les médecins du Beausset ont-ils été associés à la mise en place du centre Covid du pôle Saint Exupéry ?
-Les pompiers ont-ils été consultés et associés aux différents dispositifs ?
- Pas de réponse non plus sur le fonctionnement de la banque alimentaire, ni sur la commande de masques.
- Pas de précision sur la décision de suspendre la redevance « terrasses » des commerçants.
- Aucune réponse sur l’enlèvement de la pile de l’Espace Mistral, en plein confinement. Le Maire aurait-il quelque chose à cacher ?

Le Maire se sent obligé de mentir effrontément en nous attribuant des propos que nous n’avons jamais tenu pour tenter de démontrer que nous agirions à des fins électoralistes ? Sans doute pour détourner l’attention de ses propres stratagèmes !

Décidément il ne sait que poursuivre sa gestion autoritaire et opaque des affaires publiques.

Pour terminer, ce courrier est adressé aux Conseillers Municipaux, avec la mention « Edouard Friedler, déclaré candidat pour le Beausset Rassemblé ».
Cette tentative de créer une confusion entre le candidat et les Conseillers Municipaux du Beausset Rassemblé ne trompera personne. Pendant ces deux mois, nous nous sommes toujours adressés au Maire, en tant que Conseillers Municipaux, car, comme pour le sien, notre mandat a été prolongé en raison de l’urgence sanitaire. Nous n’avons abordé que des questions liées à cette période.

Edouard Friedler pour le Beausset Rassemblé.



Communiqué des Élus du Beausset Rassemblé, 10 mai 2020

A la suite de très nombreuses alertes, nous venons d’écrire au maire pour lui demander des précisions sur l’origine et la qualité des masques distribués juste avant la sortie du confinement.

 

Bien qu’il ait été affirmé sur le site de la mairie : «  ces masques contrairement à certains commentaires sont des masques aux normes afnor grand public » ces masques ne sont pas à « la norme AFNOR Grand Public ». C’est tellement vrai que, pour éviter que le maire soit mis en défaut, face à la vague de mécontentement, cette mention vient d’être supprimée. Tout ceci est inacceptable ! 

 

Au cas où ces masques se révéleraient inopérants et au cas où le maire ne les rappellerait pas pour les remplacer par des produits du type de ceux qui sont distribués dans les communes voisines, nous nous réservons le droit d'aviser les autorités compétentes.

 

Edouard Friedler et Pierre Rossano Conseillers Municipaux.

 

Voici le contenu de notre lettre au Maire :

Le Beausset

Saint-Cyr

Bandol



Communiqué des Elus du Beausset Rassemblé, sur l’utilisation de la Police Municipale en temps d’état d’urgence sanitaire.

 

 

Nous apprenons que le Maire a fait convoquer à la Gendarmerie du Beausset les représentants des associations BiP  et AeC (Biens Publics et Arc en Ciel). Et ce à la suite d’un signalement qu’il a commandé à la Police Municipale.

De quel délit s’étaient donc rendues coupables ces deux associations : elles ont apposé une banderole « Transit poids lourds basta ». Elles avaient l’autorisation du propriétaire du lieu, mais n’avaient pas averti l’autorité de police par méconnaissance réglementaire. Notons qu’il n’y avait pas d’autorisation à demander, mais un simple formulaire à remplir!

Deux questions se posent :

Le Maire n’a-t-il dans la période actuelle, rien de plus urgent à faire, que de mobiliser la Police Municipale, pour une « affaire »  aussi mineure.

Pourquoi s’attaquer ainsi à ces deux associations, alors qu’il était si simple de leur demander de se mettre en conformité avec les règlements ? Nous sommes d’autant plus étonnés que le Maire manifestait contre le passage des camions, déclarant même envisager de bloquer la circulation, il y a 6mois. (Var-Matin du 6 novembre 2019). 

 

Edouard Friedler, Pierre Rossano, élus du Beausset Rassemblé.

(4 mai 2020)             

 

Télécharger
Communiqué BiP AeC
200504-Communiqué banderole.pdf
Document Adobe Acrobat 73.4 KB

Réponse du Maire à notre courrier du 14 avril.

 

Vous trouverez ci-dessous la réponse du Maire à notre courrier du 14 avril.

Il aura fallu attendre 10 jours, pour recevoir ce courrier qui ne contient que des considérations d’ordre réglementaire, et des décisions de gestion courante qui ont peu de rapport avec la crise que nous vivons.

Nous sommes toujours en attente de réponses à nos questions sur la situation sanitaire et la sortie du confinement.


Lettre au Maire des élus du Beausset Rassemblé (23 avril 2020)

Sans réponse à notre lettre du 14 avril demandant au Maire d’informer à minima les Conseillers municipaux des décisions prises, nous lui adressons un nouveau courrier

 

Edouard Friedler pour le Beausset Rassemblé.

 

Télécharger
L20200423-PR-EF
Capture d’écran du 2020-05-17 11-58-11.p
Format d'image Portable Network 467.0 KB

Voici la lettre que nous, élus du Beausset Rassemblé, avons adressée au Maire.

 

Ici la réponse du Maire

 

En l'absence de courrier réponse du Maire :

Les seuls éléments de réponse reçus à ce jour, consistent en des mises en scène médiatiques, montrant le Maire escorté de ses adjoints candidats à l’élection municipale en train d’effectuer des tâches des plus banales (affichage du permis de construire de la gendarmerie dans Var-Matin du 7 avril) ou mettant en œuvre des consignes gouvernementales (accueil des enfants de soignants dans Var-Matin du 16 avril).

Nous poserons dans les jours qui viennent, les nombreuses questions que se posent les Beaussétans et qui auraient dû être traitées avec tous les Elus.

 

Edouard Friedler pour le Beausset Rassemblé.

 




Voici la réponse du Maire à la lettre d'Édouard Friedler

du jeudi 19 mars

 

Monsieur le Conseiller Municipal,



C'est avec un grand intérêt que j'ai  pris connaissance de votre courrier en date du jeudi 19 mars 2020.

A ce jour, les services de la commune ont été organisés de façon à fonctionner au mieux possible dans le souci  de nos administrés.

Je vous remercie vivement pour votre proposition, et n'hésiterai pas à  vous contacter en cas de besoin.

Bien cordialement.

 

Georges Ferrero
Maire du Beausset
 : 04.94.98.55.47
 : cabinetdumaire@ville-lebeausset.fr

Communiqué des Élus du Beausset Rassemblé 

 

20 mars 2020   

 

Nous avons été alertés par l’association BiP. (voir ci-contre son communiqué)

 

Hier jeudi 19 mars, le Maire a fait déplacer la fontaine de l’Espace Mistral.

Comme BiP, nous nous demandons si la priorité ne devrait pas être de mobiliser toutes nos forces pour aider nos concitoyens à travers l’épreuve que nous traversons.

L’attitude républicaine du Maire devrait consister, outre la mobilisation contre l’épidémie, à expédier les affaires courantes, et non de tenter d’accélérer le dossier de l’Espace Mistral.

Dans la mesure où les recours intentés contre la cession de l’Espace Mistral ne sont pas purgés, la vente définitive ne peut avoir lieu. Cette opération est donc précipitée.

Les élus du Beausset Rassemblé continueront à être vigilants pour le Beausset et les Beaussétans.

 

Edouard Friedler pour le Beausset Rassemblé.                                            

 

Cliquez sur l'image à droite et retrouvez le texte

===>  

que BiP a adressé au Maire  le 19 mars 2020


Lettre d'Édouard Friedler à M. le Maire (19 mars 2020)


Var Matin du 18 mars 2020


Var Matin du 14 mars 2020


Var Matin du 11 décembre 2019

Var Matin du 6 décembre 2019




Espace Mistral : Lettre ouverte d'Édouard Friedler aux conseillers municipaux  (30 novembre 2019)

Lettre ouverte d'Edouard Friedler à mesdames messieurs les conseillers municipaux

Communiqué AEC - BiP (11 novembre 2019)

 

Pour "En finir avec la congestion de la circulation au Beausset" les associations Arc En Ciel Environnement  et Biens Publics  Le Beausset - Sud Sainte Baume viennent de lancer une pétition "demandant qu'une table ronde réunissant toutes les parties potentiellement impliquées et des représentants des populations concernées soit organisée dans les meilleurs délais, afin que toutes les options soient examinées et que chacun se positionne."

 

Cette pétition est proposée à la signatures sur les marchés du Beausset et en ligne :

https://www.unepetition.fr/stop-camions-au-beausset

Nous vous invitons à la signer et à la diffuser largement autour de vous.

 

Pour ceux qui ne résident pas au Beausset, il est souhaitable d'indiquer dans "commentaire" votre rapport à la demande (résident temporaire, passage ponctuel ou régulier par le Beausset ...) afin d'assurer le lien entre chaque signataire et la demande formulée.

 

Biens Publics  Le Beausset - Sud Sainte Baume                          Arc En Ciel Environnement

Les Fermes, 177, chemin du Val d'Aren                                           Pôle Saint Exupéry,  Chemin de Rouve

83330 Le Beausset                                                                                    83330 Le Beausset

courriel: bienspublics.lb.ssb@gmail.com                                      courriel: arcenciel.lebeausset@gmail.com                                                  

Arrêté du 30 octobre 2019 portant reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle 

 

COMMUNES RECONNUES EN ÉTAT DE CATASTROPHE NATURELLE 

 

DÉPARTEMENT DU VAR

Inondations et coulées de boue du 22 octobre 2019 au 23 octobre 2019

Communes de Bandol (2), Beausset (Le) (1), Bras (1), Brignoles (2), Cabasse, Cadière-d’Azur (La) (2), Castellet (Le) (1), Gonfaron (2), Ollioules, Pourcieux (1), Revest-les-Eaux (Le) (2), Rians (1), Saint-Maximin-la- Sainte-Baume (1), Sanary-sur-Mer, Seyne-sur-Mer (La) (2), Six-Fours-les-Plages, Toulon, Tourves (1), Valette- du-Var (La) (2), Varages (1).

 

Retrouvez l'arrêté de déclaration de catastrophe naturelle en téléchargeant le document ci-dessous

Télécharger
Etat de catastrophe naturelle
Arrêté du 30 octobre 2019 portant reconn
Document Adobe Acrobat 142.6 KB

Var Matin : Article du 7 octobre 2019


 Déclaration de candidature

 

Vendredi 4 Octobre Édouard Friedler fera sa déclaration de candidature aux élections Municipales 2020 du Beausset, lors d’une brève conférence de presse qui aura lieu sur la place du Général De Gaulle au Beausset à 18h30.

 

La conférence sera filmée et diffusée afin que vous puissiez en prendre connaissance. Elle sera sans public hormis les journalistes.

 

Cette conférence initialement prévue dans le magasin Sogno ne pourra pas s’y tenir pour des raisons techniques. Nous sommes désolés de ce contre-temps.

 

Les Beaussétans seront conviés à une réunion publique en salle le vendredi 22 Novembre à 19h. L’équipe du Beausset Rassemblé,  colistiers d’Édouard Friedler,  leur sera alors présentée, et un buffet permettra des échanges.

 

En attendant vous pourrez suivre le Beausset Rassemblé et Édouard Friedler en ligne, sur sa page FB  et très bientôt venir nous rencontrer au local de campagne.

 


Entre amnésie et opportunisme…

 

Dans Var-Matin du 8 septembre, Georges Ferrero déclare qu’il « ose » se démarquer du président Bernhard.

 

Le 12 février 2018, le Président Bernhard annonçait qu’il suspendait l’accès gratuit des déchetteries aux professionnels du bâtiment, des espaces verts, …sans aucune concertation avec les intéressés. Mais l’absence de concertation, est la marque de fabrique du fonctionnement  de M. Bernhard.

Et ce dans le silence des Maires, M. Ferrero compris, qui acquiesçaient, à l’exception notable du Maire de Bandol qui tentait de trouver une solution avec les professionnels sur sa commune.

Ce jour là Georges Ferrero n’a pas ouvert la bouche, approuvant, comme il le fait depuis 5 ans, l’intégralité des propos du Président Bernhard.

Alors que les Élus minoritaires dont je fais partie, intervenaient pour rappeler que la première des choses à faire, aurait été de rencontrer les professionnels. Les propositions n’auraient pas manqué, à commencer par le rétablissement des cartes pro des artisans afin d’éviter la présence dans nos déchetteries des artisans hors de SSB. De plus les artisans eux-mêmes n’étaient pas hostiles  à l’instauration d’une taxe.

Dimanche dernier, le Maire « ose » se démarquer du Président Bernhard, en expliquant qu’il n’était pas vraiment d’accord ! Cela laisse rêveur, car son silence était à l’époque assourdissant et pas seulement sur ce sujet. 

Comment avoir si peu de courage, pour assumer ses décisions ! Les vidéos montrent un désintérêt complet du Maire du Beausset durant le débat. Manifestement, il ne semble pas concerné. 

Devant le bilan accablant de SSB, notre Maire semble réaliser qu’il est grand temps de prendre ses distances, avec un certains nombre de décisions.

Parions, que dans un avenir proche, il va à nouveau « oser » se démarquer, dès que l’occasion se présentera !

  

Ci-dessous les déclarations de M. Ferrero, expliquant qu’il n’était pas d’accord avec l’idée de taxer les artisans.

Var-Matin 8 septembre 2019. 

 

Edouard Friedler pour le Beausset Rassemblé.

 

La Gendarmerie du Beausset… déjà 8 mois de retard !

 

Il y aurait un « souci » entre le Président de la communauté d’Agglomération et le Préfet au sujet de l’attribution des logements sociaux, a déclaré le Maire dans Var-Matin du 28 août.

On sait le Président Bernhard omniprésent dans les affaires de l’Agglo et le premier Vice-Président Ferrero particulièrement proche de celui-ci, mais enfin en quoi le Président est-il concerné par l’attribution de logements sociaux au Beausset ?

A moins qu’après l’Espace Mistral, à nouveau un mauvais coup ne se prépare.

Rappelons que tandis que les Maires de l’Agglo se faisaient payer des aménagements importants dans leur commune, Le Beausset, (mal) défendu par son Maire, par ailleurs 1° vice-président, se voyait octroyer la somme de 700.000€ pour racheter au Département la gendarmerie en ruine et avoir le droit de reconstruire. 

Encore que maintenant le terrain ne nous appartient pas. Il est la propriété de Sud-Sainte-Baume.

Est-ce que cette histoire de 1100m2 restant, après reconstruction d’une nouvelle gendarmerie, n’intéresserait pas M. Bernhard, pour faire des logements sociaux ?

Comme le Maire l’avait d’ailleurs proposé dans le contrat de mixité social, qu’il a fait voter, sans jamais le signer, le 11 avril 2017.

Ces logements sociaux seraient-ils imputés sur le quota du Beausset ? Mais alors en quoi cela concerne-t-il M. Bernhard ? Et surtout, le vieux projet de mordre sur le Jardin des Goubelets ne risquerait-il pas de ressortir ?

Quant on tente de brader Mistral, pourquoi ne pas se payer un bout des Goubelets ?

J’entends déjà les cris indignés de la majorité. Je suggère au Maire de faire une mise au point officielle et non pas de distiller des messages ambigus dans Var-Matin, comme dans l’article ci-dessous.

 

Édouard Friedler pour le Beausset Rassemblé.

 


La permanence de Valérie Gomez-Bassac vandalisée

 

Quelque soient les motivations de leurs auteurs, il est inacceptable de s'en prendre à la permanence de la Députée de notre circonscription. Le Beausset Rassemblé lui apporte son soutien total.

 

Var Matin - 10-08-2019

 

           Hommage au Maire de Signes.

 

Le Beausset Rassemblé s'associe à tous les hommages rendus en direction de Jean Michel, maire de Signes, décédé dans des circonstances ahurissantes, dans l'exercice de ses fonctions et sur le terrain. La mort de Jean Michel, au cours de sa 36ème année de mandat, renversé par des personnes en train de déverser illégalement des gravats sur une aire sauvage de sa commune, montre combien la responsabilité d'un élu au service des citoyens de sa commune est grande et peut comporter des risques. Rappelons au passage que cet évènement déplorable met au grand jour des pratiques très fréquentes dans le département du Var où existent de nombreuses décharges sauvages, régulièrement dénoncées et combattues, mais toujours renouvelées.

 

Le Beausset Rassemblé adresse ses plus vives condoléances à la grande famille qui entourait Jean Michel, et tout particulièrement sa femme, ses enfants et petits enfants.

 

Le Beausset Rassemblé 

Mardi 6 Août 2019          

                            Le Maire , les Cigales et les Commerçants.

 

                Il existe une petite ville , un gros village diront certains ou le Maire s'est rendu célèbre en défendant le chant des cigales , mais ne supporte pas la critique de ses concitoyens.

En particulier celle des commerçants qui osent se plaindre d'une ville et ses boutiques mortes alors que le Grand Prix de France sévit au Castellet  et remplit les caisses de l'organisateur. Horreur suprême pour ce maire, en tant que citoyens ces commerçants s'offusquent de la vente d'un bien public.en l’occurrence l'Espace Mistral au Beausset.

C’est pourtant lui qui s’est  fait élire sur la promesse de dynamiser l'activité commerciale de la ville ! 

Il semblerait pourtant bien décidé à faire rendre gorge à ces contestataires ;

La police municipale est intervenue en pleine saison touristique chez les commerçants  du Beausset pour leur demander de libérer les trottoirs de toute occupation (pendants , rôtissoire , étalage etc...) sous peine de 1500 € d'amende.

Ces mêmes commerçants devront demander une autorisation d'occupation provisoire du domaine public , avec réponse sous deux mois , donc après la fin de la saison touristique.

On ne peut s'opposer à l'application de la loi. Effectivement l'occupation du domaine public est soumise à autorisation. On peut simplement s'interroger sur le moment choisi (la loi ne date pas d'hier !) et sur  les motivations invoquées. De plus comme toujours on peut déplorer le manque de concertation préalable.

Le Maire se vanterait  même auprès de certains commerçants de vouloir leur faire payer très cher leurs critiques. Si cela était vrai c’est indigne de sa fonction.

 Les amis du Beausset Rassemblé

Le Beausset le 29 juillet 2019     

Les Gens du Voyage se sont à nouveau installés sur des terrains privés.

 

Dimanche 7 juillet, dans la soirée, un groupe de Gens du Voyage est arrivé au Beausset, et s’est installé sur des terrains privés.

Depuis le 1°janvier 2017, l’obligation d’accueil des Gens du Voyage est devenue une compétence de Sud-Sainte-Baume, et ce serait une bonne chose, si les responsables (le Président Bernhard et le premier Vice-Président Ferrero) prenaient enfin la mesure de la situation. 

Non, le problème n’est pas insoluble comme ils le prétendent. L’ensemble des 9 communes de notre Agglomération doit fournir une aire de grand passage avec une infrastructure légère, pour 150 caravanes. Est-ce facile à résoudre ? Sûrement pas, car aucune commune ne souhaite cette installation sur son territoire! Mais être élu, c’est aussi devoir s’attaquer à des problèmes compliqués et respecter la loi.

9 villes du Var ont déjà rempli leurs obligations vis à vis des Gens du Voyage. Aucune dans notre Communauté d’Agglomération de Sud-Sainte-Baume.

Ne rien faire et laisser pourrir la situation, en faisant croire que les Gens du Voyage auraient des exigences démesurées, amène forcément aux situations que nous connaissons : installations sauvages, non recours à la force publique pour faire respecter le droit à la propriété privée, et plus grave encore, risque d’affrontements, de blessé (comme cette fois-ci, enquête en cours), voire plus dramatique encore.

Finalement, ce refus de nos Elus de résoudre cette question pénalise les riverains qui se retrouvent complètement démunis devant l’occupation de leurs propriétés, avec coupure d’électricité et terrains souillés.

Le Maire du Beausset aura mis 3 jours pour se rendre sur place, et la solution qu’il préconisait était de demander aux propriétaires de labourer leurs champs (à leur frais) pour éviter l’occupation ! Belle vision de l’avenir.

Jusqu’à quand, cela va-t-il durer ?

 

Edouard Friedler et Bruno Vadon pour le Beausset Rassemblé. (10 juillet 2019)

 

 

Quel mépris !

 

Les commerçants du Beausset ont reçu des mains de la Police Municipale, une note datant de 1996. La police a d’ailleurs d’autres missions au service de la population, à effectuer, qu’à faire des distributions...

Cette note revient à interdire aux commerçants du centre-ville de se faire livrer, lorsqu’ils sont ouverts ! (à l’exception des commerces de bouche, qui ont des horaires différents).

Aucune concertation de la part du Maire, aucun message de la part de l’Adjoint au commerce.

Un peu de bon sens  s’il vous plaît.

Mépriser les commerçants, c’est tout simplement tuer le centre-ville.

Espérons que le Maire va réaliser sa « boulette » et organisera une discussion avec les intéressés…

 

Édouard Friedler pour le Beausset Rassemblé

 


L'actualité du Beausset Rassemble

Les Amis du Beausset Rassemblé vous informent :

Demain vendredi permanence devant la mairie

 

de 11h00 à 12h00

 

dernières informations sur le projet de vente de l'Espace Mistral

 

Télécharger
journal2pA5-N14.pdf
Document Adobe Acrobat 954.7 KB

Télécharger
Journal N°13 d'avril 2019 - distribué par ABR
A4-N13_compressed.pdf
Document Adobe Acrobat 253.7 KB

Cliquez sur les liens ci-dessous pour retrouver notre actualité

 

Retour sur l'AG du collectif Stop LGV Sud Sainte Baume du 25 mars 2019

https://stoplgvsudsaintebaume.jimdo.com/

___________________________________________________________________________________________

 

Mistral la mobilisation continue

 

La réponse du Maire au courrier des Élus du Beausset Rassemblé

 

La lettre au Préfet des Élus du Beausset Rassemblé 

___________________________________________________________________________________________

 

Venez en discuter avec nous à la permanence vendredi matin 29 mars 2019
sur la place de la mairie entre 10h45 et 11h30

 

 

 

Var Matin du 14 mars 2019


 

ABR: PROCHAINS RASSEMBLEMENTS 

 

Vendredi 15 mars - Rassemblement habituel place Jean Jaurès devant la Mairie à 10H45

 

Dimanche 17 mars - Grand rassemblement:

  • 10h15 rassemblement place Jean-Jaurès
  • 10h30 départ vers l'espace Mistral
  • Prise de parole par les élus du Beausset Rassemblé
  • 11H30 retour devant la mairie

Venez nombreux afin de montrer notre détermination à garder ce superbe espace au service de Beaussétans.

 

 

Prochain conseil municipal

 

Mercredi 13 mars 2019 à 18H30

 

l'ordre du jour : 
ICI

les questions diverses
ICI


        Rencontre  des Amis du Beausset Rassemblé 
                           mardi 12 Mars à 18h30

Comment développer, défendre et promouvoir nos Biens Communs?
   
Comment les habitants peuvent ils faire entendre leurs voix ?
   
Cette rencontre se déroulera dans la salle Bastid, à l'espace Mistral.
En effet aucune soirée dans la salle Azur ne nous a été accordée
entre janvier et avril (quel que soit le jour).
   
La rencontre se prolongera par le traditionnel buffet partagé. Vous apportez des grignotages l'association prend en charge les boissons.
   
Le conseil d'Administration d'ABR 
Les élus du Beausset Rassemblé

Tribune "libre expression" : le Beausset-Mag 27 février 2019

Espace Mistral: un historique des 5 derniers mois est bien utile...

Le 27 septembre 2018, le Maire déclare qu'il consulte des promoteurs pour qu'ils y construisent des logements en échange de m2 pour les associations.

Le 29 novembre 2018, il nous déclare au sujet des projets d'urbanisme : « je ne vous dirai rien, sauf à ma majorité et pas à vous » 

Le 20 décembre 2018, le Maire affirme avoir demandé un projet à l'EPF (organisme aidant la commune pour ses projets immobiliers) sur la base de 84 logements en mixité sociale. 

Le 31 janvier 2019, nous apprenons par la bouche du Maire, que les projets évoqués ne seraient que des  d'études, tout en ironisant sur les 2000 soi-disant Beaussétans qui ont signé la pétition demandant de conserver l'Espace Mistral.

En fait, les choses semblent avancer bien vite pour un simple projet: nous avons rencontré le 14 janvier à l’Espace Mistral, la société AC-Environnement, mandaté (par qui?) pour un diagnostic amiante!

Devant les propos du Maire, tantôt catégoriques, tantôt apaisants, il y a urgence à sauver ce dernier espace disponible pour l'animation du centre-ville.

Nous alertons les Beaussétans sur la gravité et l'urgence de cette situation et les encourageons à suivre le cours des événements sur la page FB d'Edouard Friedler ou sur le site www.lesamisdubeaussetrassemble.org

Tous les propos prêtés à M. Le Maire sont fidèles et vérifiables sur notre site.

Le Maire a également déclaré (Var-Matin du 10 février) qu'il faisait faire tous les 3 ans des études (structures, amiante,…) sur l'Espace Mistral. Nous lui avons demandé de nous les communiquer, sans succès pour le moment. Nous ne baissons pas les bras et vous tiendrons au courant.

Edouard Friedler, Pierre Rossano, élus du Beausset Rassemblé.

Tribune "libre expression" - Le Beausset Mag - Mars-Avril 2019

 

 

 

 

Signer la pétition afin de conserver l'espace Mistral ICI