La permanence de Valérie Gomez-Bassac vandalisée

 

Quelque soient les motivations de leurs auteurs, il est inacceptable de s'en prendre à la permanence de la Députée de notre circonscription. Le Beausset Rassemblé lui apporte son soutien total.

 

Var Matin - 10-08-2019

 

           Hommage au Maire de Signes.

 

Le Beausset Rassemblé s'associe à tous les hommages rendus en direction de Jean Michel, maire de Signes, décédé dans des circonstances ahurissantes, dans l'exercice de ses fonctions et sur le terrain. La mort de Jean Michel, au cours de sa 36ème année de mandat, renversé par des personnes en train de déverser illégalement des gravats sur une aire sauvage de sa commune, montre combien la responsabilité d'un élu au service des citoyens de sa commune est grande et peut comporter des risques. Rappelons au passage que cet évènement déplorable met au grand jour des pratiques très fréquentes dans le département du Var où existent de nombreuses décharges sauvages, régulièrement dénoncées et combattues, mais toujours renouvelées.

 

Le Beausset Rassemblé adresse ses plus vives condoléances à la grande famille qui entourait Jean Michel, et tout particulièrement sa femme, ses enfants et petits enfants.

 

Le Beausset Rassemblé 

Mardi 6 Août 2019          

                            Le Maire , les Cigales et les Commerçants.

 

                Il existe une petite ville , un gros village diront certains ou le Maire s'est rendu célèbre en défendant le chant des cigales , mais ne supporte pas la critique de ses concitoyens.

En particulier celle des commerçants qui osent se plaindre d'une ville et ses boutiques mortes alors que le Grand Prix de France sévit au Castellet  et remplit les caisses de l'organisateur. Horreur suprême pour ce maire, en tant que citoyens ces commerçants s'offusquent de la vente d'un bien public.en l’occurrence l'Espace Mistral au Beausset.

C’est pourtant lui qui s’est  fait élire sur la promesse de dynamiser l'activité commerciale de la ville ! 

Il semblerait pourtant bien décidé à faire rendre gorge à ces contestataires ;

La police municipale est intervenue en pleine saison touristique chez les commerçants  du Beausset pour leur demander de libérer les trottoirs de toute occupation (pendants , rôtissoire , étalage etc...) sous peine de 1500 € d'amende.

Ces mêmes commerçants devront demander une autorisation d'occupation provisoire du domaine public , avec réponse sous deux mois , donc après la fin de la saison touristique.

On ne peut s'opposer à l'application de la loi. Effectivement l'occupation du domaine public est soumise à autorisation. On peut simplement s'interroger sur le moment choisi (la loi ne date pas d'hier !) et sur  les motivations invoquées. De plus comme toujours on peut déplorer le manque de concertation préalable.

Le Maire se vanterait  même auprès de certains commerçants de vouloir leur faire payer très cher leurs critiques. Si cela était vrai c’est indigne de sa fonction.

 Les amis du Beausset Rassemblé

Le Beausset le 29 juillet 2019     

Les Gens du Voyage se sont à nouveau installés sur des terrains privés.

 

Dimanche 7 juillet, dans la soirée, un groupe de Gens du Voyage est arrivé au Beausset, et s’est installé sur des terrains privés.

Depuis le 1°janvier 2017, l’obligation d’accueil des Gens du Voyage est devenue une compétence de Sud-Sainte-Baume, et ce serait une bonne chose, si les responsables (le Président Bernhard et le premier Vice-Président Ferrero) prenaient enfin la mesure de la situation. 

Non, le problème n’est pas insoluble comme ils le prétendent. L’ensemble des 9 communes de notre Agglomération doit fournir une aire de grand passage avec une infrastructure légère, pour 150 caravanes. Est-ce facile à résoudre ? Sûrement pas, car aucune commune ne souhaite cette installation sur son territoire! Mais être élu, c’est aussi devoir s’attaquer à des problèmes compliqués et respecter la loi.

9 villes du Var ont déjà rempli leurs obligations vis à vis des Gens du Voyage. Aucune dans notre Communauté d’Agglomération de Sud-Sainte-Baume.

Ne rien faire et laisser pourrir la situation, en faisant croire que les Gens du Voyage auraient des exigences démesurées, amène forcément aux situations que nous connaissons : installations sauvages, non recours à la force publique pour faire respecter le droit à la propriété privée, et plus grave encore, risque d’affrontements, de blessé (comme cette fois-ci, enquête en cours), voire plus dramatique encore.

Finalement, ce refus de nos Elus de résoudre cette question pénalise les riverains qui se retrouvent complètement démunis devant l’occupation de leurs propriétés, avec coupure d’électricité et terrains souillés.

Le Maire du Beausset aura mis 3 jours pour se rendre sur place, et la solution qu’il préconisait était de demander aux propriétaires de labourer leurs champs (à leur frais) pour éviter l’occupation ! Belle vision de l’avenir.

Jusqu’à quand, cela va-t-il durer ?

 

Edouard Friedler et Bruno Vadon pour le Beausset Rassemblé. (10 juillet 2019)

 

 

Quel mépris !

 

Les commerçants du Beausset ont reçu des mains de la Police Municipale, une note datant de 1996. La police a d’ailleurs d’autres missions au service de la population, à effectuer, qu’à faire des distributions...

Cette note revient à interdire aux commerçants du centre-ville de se faire livrer, lorsqu’ils sont ouverts ! (à l’exception des commerces de bouche, qui ont des horaires différents).

Aucune concertation de la part du Maire, aucun message de la part de l’Adjoint au commerce.

Un peu de bon sens  s’il vous plaît.

Mépriser les commerçants, c’est tout simplement tuer le centre-ville.

Espérons que le Maire va réaliser sa « boulette » et organisera une discussion avec les intéressés…

 

Édouard Friedler pour le Beausset Rassemblé

 


L'actualité du Beausset Rassemble

Les Amis du Beausset Rassemblé vous informent :

Demain vendredi permanence devant la mairie

 

de 11h00 à 12h00

 

dernières informations sur le projet de vente de l'Espace Mistral

 

Télécharger
journal2pA5-N14.pdf
Document Adobe Acrobat 954.7 KB

Télécharger
Journal N°13 d'avril 2019 - distribué par ABR
A4-N13_compressed.pdf
Document Adobe Acrobat 253.7 KB

Cliquez sur les liens ci-dessous pour retrouver notre actualité

 

Retour sur l'AG du collectif Stop LGV Sud Sainte Baume du 25 mars 2019

https://stoplgvsudsaintebaume.jimdo.com/

___________________________________________________________________________________________

 

Mistral la mobilisation continue

 

La réponse du Maire au courrier des Élus du Beausset Rassemblé

 

La lettre au Préfet des Élus du Beausset Rassemblé 

___________________________________________________________________________________________

 

Venez en discuter avec nous à la permanence vendredi matin 29 mars 2019
sur la place de la mairie entre 10h45 et 11h30

 

 

 

Var Matin du 14 mars 2019


 

ABR: PROCHAINS RASSEMBLEMENTS 

 

Vendredi 15 mars - Rassemblement habituel place Jean Jaurès devant la Mairie à 10H45

 

Dimanche 17 mars - Grand rassemblement:

  • 10h15 rassemblement place Jean-Jaurès
  • 10h30 départ vers l'espace Mistral
  • Prise de parole par les élus du Beausset Rassemblé
  • 11H30 retour devant la mairie

Venez nombreux afin de montrer notre détermination à garder ce superbe espace au service de Beaussétans.

 

 

Prochain conseil municipal

 

Mercredi 13 mars 2019 à 18H30

 

l'ordre du jour : 
ICI

les questions diverses
ICI


        Rencontre  des Amis du Beausset Rassemblé 
                           mardi 12 Mars à 18h30

Comment développer, défendre et promouvoir nos Biens Communs?
   
Comment les habitants peuvent ils faire entendre leurs voix ?
   
Cette rencontre se déroulera dans la salle Bastid, à l'espace Mistral.
En effet aucune soirée dans la salle Azur ne nous a été accordée
entre janvier et avril (quel que soit le jour).
   
La rencontre se prolongera par le traditionnel buffet partagé. Vous apportez des grignotages l'association prend en charge les boissons.
   
Le conseil d'Administration d'ABR 
Les élus du Beausset Rassemblé

Tribune "libre expression" : le Beausset-Mag 27 février 2019

Espace Mistral: un historique des 5 derniers mois est bien utile...

Le 27 septembre 2018, le Maire déclare qu'il consulte des promoteurs pour qu'ils y construisent des logements en échange de m2 pour les associations.

Le 29 novembre 2018, il nous déclare au sujet des projets d'urbanisme : « je ne vous dirai rien, sauf à ma majorité et pas à vous » 

Le 20 décembre 2018, le Maire affirme avoir demandé un projet à l'EPF (organisme aidant la commune pour ses projets immobiliers) sur la base de 84 logements en mixité sociale. 

Le 31 janvier 2019, nous apprenons par la bouche du Maire, que les projets évoqués ne seraient que des  d'études, tout en ironisant sur les 2000 soi-disant Beaussétans qui ont signé la pétition demandant de conserver l'Espace Mistral.

En fait, les choses semblent avancer bien vite pour un simple projet: nous avons rencontré le 14 janvier à l’Espace Mistral, la société AC-Environnement, mandaté (par qui?) pour un diagnostic amiante!

Devant les propos du Maire, tantôt catégoriques, tantôt apaisants, il y a urgence à sauver ce dernier espace disponible pour l'animation du centre-ville.

Nous alertons les Beaussétans sur la gravité et l'urgence de cette situation et les encourageons à suivre le cours des événements sur la page FB d'Edouard Friedler ou sur le site www.lesamisdubeaussetrassemble.org

Tous les propos prêtés à M. Le Maire sont fidèles et vérifiables sur notre site.

Le Maire a également déclaré (Var-Matin du 10 février) qu'il faisait faire tous les 3 ans des études (structures, amiante,…) sur l'Espace Mistral. Nous lui avons demandé de nous les communiquer, sans succès pour le moment. Nous ne baissons pas les bras et vous tiendrons au courant.

Edouard Friedler, Pierre Rossano, élus du Beausset Rassemblé.

Tribune "libre expression" - Le Beausset Mag - Mars-Avril 2019

 

 

 

 

Signer la pétition afin de conserver l'espace Mistral ICI